11 avril 2009

Brocoli caché ;)

Retour sur le souper de hier…

Le pâté était délicieux (foie de volaille, rhum, raisins sultanat et noix de coco), les salades aussi et les pâtes fidèles à elle-même (rien à rajouter sur le dessert parce qu’est-ce qui peut mal aller avec du yogourt au café et des fruits macérer dans le Triple Sec ??).

En résumé, de la bonne bouffe et des vins excellents, seul bémol, un vin qui devait être assez extraordinaire avait tourné... il sera de retour à la SAQ sous peu !

Pâtes aux saucisses et au brocoli
Encore une fois le tout est très approximatif car je ne mesure pas toujours et je change toujours quelques ingrédients

375 g d’orricheti, ou autres petites pâtes
4 saucisses italiennes, sorties de leur boyau
4 gousses d’ail, hachées grossièrement
1 brocoli en fleurets
3 c. à thé de graines de fenouil
¾ c. à thé de piment de Cayenne
Huile d’olive
½ tasse de vin blanc
1 ½ c. à soupe d’origan séché
1 citron, jus et zeste
Sel, poivre
Beurre
Crème à cuisson
Parmesan
Persil frais ciselé

Écraser les graines de fenouil et le piment dans un mortier
Faire chauffer l’huile dans une poêle
Cuire les saucisses et l’ail en écrasant les saucisses pour les défaire en morceaux
Cuire jusqu’à ce que les saucisses perdent leur coloration rosée
Ajouter le fenouil et le piment
Cuire 10 minutes à feu moyen, en brassant, jusqu’à ce que le mélange soit croustillant
Pendant ce temps, faire trop cuire le brocoli dans de l’eau salée
Rincer le brocoli et le mettre en purée avec un peu de beurre
Ajouter l’origan et le vin dans le mélange de saucisses
Laisser réduire de moitié
Ajouter le jus et le zeste du citron
Réduire le feu
Mélanger le brocoli et les saucisses aux pâtes
Faire cuire les pâtes en conservant 1 louche de jus de cuisson
Ajouter le jus de cuisson, du beurre, de la crème, du fromage et le persil

Le mélange fenouil et citron fait le charme de ce plat, en plus du croustillant des saucisses ;)


Posté par mariedouville à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Brocoli caché ;)

Nouveau commentaire