Sous-Sol à Montréal

11 avril 2009

Brocoli caché ;)

Retour sur le souper de hier…

Le pâté était délicieux (foie de volaille, rhum, raisins sultanat et noix de coco), les salades aussi et les pâtes fidèles à elle-même (rien à rajouter sur le dessert parce qu’est-ce qui peut mal aller avec du yogourt au café et des fruits macérer dans le Triple Sec ??).

En résumé, de la bonne bouffe et des vins excellents, seul bémol, un vin qui devait être assez extraordinaire avait tourné... il sera de retour à la SAQ sous peu !

Pâtes aux saucisses et au brocoli
Encore une fois le tout est très approximatif car je ne mesure pas toujours et je change toujours quelques ingrédients

375 g d’orricheti, ou autres petites pâtes
4 saucisses italiennes, sorties de leur boyau
4 gousses d’ail, hachées grossièrement
1 brocoli en fleurets
3 c. à thé de graines de fenouil
¾ c. à thé de piment de Cayenne
Huile d’olive
½ tasse de vin blanc
1 ½ c. à soupe d’origan séché
1 citron, jus et zeste
Sel, poivre
Beurre
Crème à cuisson
Parmesan
Persil frais ciselé

Écraser les graines de fenouil et le piment dans un mortier
Faire chauffer l’huile dans une poêle
Cuire les saucisses et l’ail en écrasant les saucisses pour les défaire en morceaux
Cuire jusqu’à ce que les saucisses perdent leur coloration rosée
Ajouter le fenouil et le piment
Cuire 10 minutes à feu moyen, en brassant, jusqu’à ce que le mélange soit croustillant
Pendant ce temps, faire trop cuire le brocoli dans de l’eau salée
Rincer le brocoli et le mettre en purée avec un peu de beurre
Ajouter l’origan et le vin dans le mélange de saucisses
Laisser réduire de moitié
Ajouter le jus et le zeste du citron
Réduire le feu
Mélanger le brocoli et les saucisses aux pâtes
Faire cuire les pâtes en conservant 1 louche de jus de cuisson
Ajouter le jus de cuisson, du beurre, de la crème, du fromage et le persil

Le mélange fenouil et citron fait le charme de ce plat, en plus du croustillant des saucisses ;)


Posté par mariedouville à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 avril 2009

Une invitation à souper ? vraiment ?

Résumé de la situation filiale, j’ai un frère et un bon ami qu’on appelle tous mon « faux frère ». Je suis étudiante à Montréal, mon frère travaille à Ottawa et mon faux frère travaille de soir à Montréal, en plus d’être photographe. Ce joyeux mélange fait qu’on ne se retrouve pas souvent ensemble, ce soir est une de ces rencontres. C’est au tour de mon faux frère de recevoir, comme les « hommes » ne sont pas portés popotte, c’est moi qui vais cuisiner (ce qui fait que je me trimbale avec les ingrédients et plats en bus pour traverser la moitié de la ville).

Une petite idée du menu :

Pain avec pâté de foie (fait hier soir)

Taboulé et salade de choux/carottes (fait hier soir aussi)

Pâtes courtes aux saucisses et brocoli

Yogourt au café avec fruits au triple sec (entrain de mariner)

Et beaucoup de vin ;p

Posté par mariedouville à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2009

Ketchup

J'ai toujours l'habitude de faire mon ketchup au fruit à l'automne, mais comme je tombe dedans assez rapidement, j'en manque toujours. Normalement j'en achète du "ordinaire" (lire Heinz ou autre) lorsque j'ai fini mes pots, mais je suis toujours un peu dégoûtée par les additifs et la quantité phénoménale de sel qu'il y a dans ces préparations. Dernièrement j'ai trouvé un blog de cuisine ( Le Trésor Gourmand ) que j'ai un peu exploré et je suis tombée sur une recette de Ketchup genre Heinz.

Du coup j'ai eu envie de l'essayer. La recette plus le verdict:

Ketchup genre Heinz

Source : Fanny, pris chez chez Esther, pris chez ( Le Trésor Gourmand ).

5 1/2 oz de pâte de tomate Heinz J'avais du Hunts dans mon garde-manger donc c'est ce que j'ai pris
1/3 tasse d’eau
1/2 tasse de vinaigre blanc
2 c. à soupe de cassonade
1/4 tasse de sucre blanc
3/4 c. à thé de poudre d’oignon
3/4 c. à thé de sel
1/8 c. à thé de clous de girofle

1 c. à soupe de fécule de maïs (maïzena)
3 c. à soupe d’eau

Dans une casserole mettre les 8 premiers ingrédients et porter à ébullition en remuant.
Dans un bol combiner la fécule et l’eau bien mélanger. Moi j'utilise toujours un petit pot masson pour faire cela, je trouve ça plus efficace
Retirer la casserole du feu et verser la fécule tout en brassant bien pour tout mélanger, remettre la casserole sur le feu et porter de nouveau à ébullition pour faire cuire la fécule dans le ketchup.
Retirer du feu et laisser refroidir et le verser dans une bouteille…
Peu se doubler ou tripler facilement.
Se garde aussi longtemps que le vrai ketchup.

La recette donne environ 400 mL de Ketchup

Verdict

J'y ai goûté avant de le mettre dans le pot et ça semblait bon. Mon copain en a mis dans son sandwich au fromage fondant (ainsi que des cornichons....) et il me dit que c'est un peu différent du Ketchup du commerce - un peu moins sucré- mais très bon.

Je vous donnerai mon avis personnel lorsque je l'aurai goûté avec des frites (maison il va sans dire) au four (tout de même).
Je peux cependant déjà dire que je garde la recette et que je vais en refaire!

Posté par mariedouville à 22:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 avril 2009

Fèves au lard de mamie, à la mijoteuse!!!

J’ai toujours aimé les fèves au lard. Mon père les a toujours fait pour moi, dans notre plat antique en terre. Maintenant j’en ai hérité, mais j’ai pris l’habitude de les faire dans ma mijoteuse. Oh combien meilleures que celles en boîte ! Soit, C’est un peu plus complexe que d’ouvrir une « canne » et de mettre le tout au micro-ondes, mais combien meilleur, au goût et pour la santé*.

Fèves au lard
Peut se faire au four ou dans la mijoteuse

   2 tasses de haricots blancs (petits)
   5 tasses d’eau froide
   1 oignon moyen tranché
   ½ c. à table de sel
   2 c. à thé de vinaigre de cidre
   ½c. à thé de moutarde préparée
   1 c. à table de cassonade
   ¼ tasse de ketchup
   1 pincée de poivre noir
   ¼ lb de lard salé en cubes

   Trier et rincer les haricots
   Tremper 1 nuit dans l’eau froide
   Rincer
   Mettre les fèves et l’eau froide dans une casserole
   Couvrir, amener à ébullition et laisser mijoter 30 minutes
   Égoutter les haricots
   Dans le fond d’une marmite de 6 tasses allant au four (ou de la mijoteuse), placer les tranches d’oignon
   Combiner ensemble les autres ingrédients (sauf le lard) et les haricots
   Brasser délicatement pour bien les combiner
   Verser dans la marmite
   Recouvrir d’eau
   Placer le lard en cubes sur le dessus
   Couvrir et cuire à 250ºF pendant 7 heures (à la mijoteuse : 1 h à HIGH et 7 h à LOW)
   Lorsque les haricots sont tendres, en écraser environ1 tasse et re-mélanger

* Quand même, c’est assez gras, je ne vous suggère pas d’en manger à chaque jour… quoique, ça fait un déjeuner substantiel. ** Manger des protéines au déjeuner est une TRES BONNE FAÇON DE COMMENCER SA JOURNEE.

Posté par mariedouville à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ne tappez pas "cuisine naturiste" dans Google....

Hier matin je suis allée au bazar mensuel de la paroisse voisine. Je me suis achetée deux « nouveaux » vieux livres de cuisine dont « Recettes naturistes pour tous ». Avant de commencer à regarder les recettes, je me suis interrogée sur ce qu’était la cuisine naturiste... Je ne le sais toujours pas, mais j’ai pu voir des gens cuisiner nus… je ne vous le conseille pas.

Lors de ma dernière épicerie, j’avais acheté un chou blanc dans le but d’en faire, entre autres, une salade de chou. Dans le dit livre il y avait une recette intrigante de vinaigrette pour salade de chou. Ce matin je me suis laissée tentée et je l’ai fait. Je vous la livre, et plus tard, je vous dirai ce que ça donne !

Cole-slaw (pour salade au chou)

   ¾ de tasse d’eau
   ⅓ de tasse de vinaigre de cidre
   2 c. à soupe de fécule de maïs
   1 jaune d’œuf
   1 tasse d’huile
   1 c. à thé de moutarde (ou un peu plus)  moi j’en ai mis deux
   1½ c. à thé de sel de mer  moi un peu moins, car je trouvais que ça en faisait beaucoup
   1 c. à soupe de sucre
   ½ c. à thé de Paprika

   Faire cuire en brassant constamment au bain marie, l’eau, le vinaigre, la fécule de maïs et le sucre
   Lorsque épaissi, verser dans le broyeur (moi robot)
   Battre à grande vitesse et ajouter les autres ingrédients
   Verser dans un bocal, couvrir et conserver au froid

J’ai donc préparé le tout, je dois dire que la texture est un peu étrange. Je viens d’en verser sur un mélange de :

   6 tasses de chou en lamelles (avec la mandoline), à peu près ¼ du chou
   ⅓ de tasse d’oignon en lamelles (avec la mandoline), soit un petit oignon
   1½ tasse de carottes râpées, soit 3 petites carottes
   ⅓ tasse de raisins sultanat qui ont trempés dans l’eau chaude

Présentement le tout est au frigo. Je vous reviens avec le résultat ;)

______________________

Après une nuit et un peu plus au frigo, le verdict est positif.

J'aurais dû mettre toute la quantité de sel, mais c'est facilement ajustable. Il me reste encore assez de vinaigrette pour une autre salade de chou (avec pommes celle-là


Posté par mariedouville à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un peu de pâté pour commencer ?

Cette recette est aussi facile que versatile! Je vous donne la recette de base, mais c’est très facilement adaptable, en changeant quelques ingrédients. L’important est de respecter (plus ou moins) les proportions pour que le pâté se tienne bien et ait une consistance agréable.

Pâté au foie de poulet

   500 g de foie de poule hachés grossièrement
   1 petit oignon haché fin
   2 c. à soupe de beurre
   ¼ de tasse de cognac
   ⅓ de tasse de crème 35%
   ½ c. à thé de sel
   1 pincée de all spice
   ¼ de c. à thé de poivre noir
   1 pincée de thym
   4 c. à soupe de beurre fondu

   Faire revenir les foies et l’oignon dans le beurre dans un poêlon
   Passer au mélangeur
   Ajouter le cognac et laisser réduire en grattant
   Transférer le liquide au mélangeur
   Ajouter la crème et les assaisonnements et réduire en un mélange lisse
   Verser le beurre fondu dans le mélange
   Vérifier l’assaisonnement
   Placer dans un bol de service
   Réfrigérer et retirer du réfrigérateur 45 minutes avant de servir

En changeant le type d’alcool et en ajoutant des fruits séchés ou différentes herbes on change subtilement le goût du pâté. Bon appétit !


Posté par mariedouville à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pas encore un blog de cuisine !!!

OUI, j'en suis consciente il y a une quantité faramineuse de blog de cuisine sur le Web.

POURQUOI j'en commence un autre ? Principalement pour moi. J'adore expérimenter en cuisine, mais j'ai tendance à ne rien noter, ou à le faire sur des feuilles éparses que je fini par ne plus trouver. Donc ceci est plus un effort pour rassembler mes essais, pour trouver LA façon optimale de cuire telle ou telle chose, et puis si d'autres peuvent en profiter, tant mieux !!!

Étudiante et fauchée, il n'y aura pas de plats trop extravagants, mais on a pas besoin de millions pour faire plaisir à ses papilles !

Posté par mariedouville à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]